Assemblée générale du 6 janvier 2024

L’assemblée générale annuelle s’est tenue le 6 janvier dans la salle au dessus de la cantine de l’école. 16 membres étaient présents et 3 représentés.

Le rapport moral et le rapport financier ont été votés à l’unanimité : pdf ici

Le maintien de la cotisation à 10 euros, idem

La domiciliation de l’association à la mairie, idem

Élection du nouveau bureau, reconduction de l’ancien bureau et accueil au bureau de Nathalie Depas candidate

Projets 2024 :

  • Brico-café date?
  • Trocante du jardin le dimanche 5 mai avec prise en compte des plantes indigènes 
  • Visite de jardins avec en arrière-plan les  préconisations de Guillaume Larrègle
  • Participation à l’éco-festival le 25 mai
  • Échanges lors du forum des associations  à la Saint Loup
  • Un évènement de clôture film-débat ou conférence
  • Reprendre contact avec l’association de parents d’élèves du Vaudoué afin de relancer des projets. 

Compte rendu de la conférence “biodiversité mode d’emploi”

Vendredi 8 décembre dans la salle communale du Vaudoué ,  Guillaume LARREGLE, membre permanent de l’Association des Naturalistes de la Vallée du Loing et du massif de Fontainebleau (ANVL) https://www.anvl.fr/ est venu nous donner une conférence sur la biodiversité.

  • A l’échelle nationale état de la biodiversité .En France métropolitaine, 14 % des mammifères, 24 % des reptiles, 23 % des amphibiens et 32 % des oiseaux nicheurs sont menacés de disparition du territoire, tout comme 19 % des poissons d’eau douce. En outre-mer, plus d’un tiers des espèces d’oiseaux de La Réunion sont menacées ou ont déjà disparu
  • Localement ; biodiversité mode d’emploi, présentation de diapos explicites et pédagogiques. Les préconisations.

Apprendre à reconnaitre les plantes indigènes  et les distinguer des importées,  il existe des  banques de données :  https://www.arb-idf.fr/fileadmin/DataStorageKit/ARB/Publications/arb-idf_-_plantons_local_en_idf_-_web-bd.pdf

et

Dans nos jardins accueillir et favoriser les espèces indigènes sur lesquelles un grand nombre d’insectes, de champignons et autre faune spécialiste, peuvent se multiplie

Exemple : sur un chêne espèce locale peuvent être retrouvés de 500 à mille espèces tandis que sur un thuya (importé) entre 10 et 20

Réaliser une coupe annuelle pour laisser les plantes accomplir un cycle et accueillir les butineurs (abeilles, papillons et autres), ramasser le produit de la fauche pour ne pas enrichir artificiellement le terrain et modifier la flore. Des coupes fréquentes vont détruire les orchidées sauvages par exemple.

Au sein du village, dans les cimetières, au bord des routes, des plantes locales peuvent offrir de beaux parterres.

La coupe des arbres, certains peuvent être taillés en têtard comme les saules et les tilleuls et abriter beaucoup d’animaux, dont des oiseaux.

  • La conférence a été suivie d’un débat très pointu sur le sujet

Et ceci est un bref aperçu de cette passionnante conférence, pour laquelle nous avons eu un public venu nombreux et très branché biodiversité !

Votre présidente

Laure Hélène Prévost

dav

Safari photo

A l’occasion de notre « Conférence Biodiversité près de chez soi, mode d’emploi » du 08/12/20233, le Dr Yannick Hinault habitant du Vaudoué nous propose son «Safari photographique valdéen », riche illustration de la faune que l’on peut observer sur le territoire de la commune. Vous pouvez consulter ce document via le lien suivant : https://drive.google.com/file/d/13TQctHNt7xpBGD9KYmC9YYaRR_bFRdit/view?usp=sharing

Vous pouvez également enrichir cette banque de donnée photographique par vos découvertes personnelles : il vous suffit de les proposer en les adressant à 

yhinault.faune@gmail.com

Attention seules les images prises sur le territoire de la commune du Vaudoué seront retenues !

« Osez le Vélo ! »

10 avril 2023, lundi de Pâques,

Temps légèrement couvert, mais moral au beau fixe ! La première sortie à vélo de l’AdV a été une réussite. 12 cyclistes en VTT, VTC ou VAE, se sont retrouvés Place pasteur à 10 heures du matin. Autant de femmes que d’hommes, parité parfaite, ce qui dément la légende selon laquelle le vélo serait une affaire d’hommes.

Il y avait le choix entre deux circuits : un circuit «famille» et un circuit «sport» cf carte ci-jointe. Au départ la préférence est allée nettement au circuit «famille». Seulement 3 cyclistes courageux se sont élancés sur le circuit «sport». Mais après la pause à Graine de Café, ou chacun(e) a pu se reposer et se désaltérer, changement de programme :  tout le monde est parti sur le circuit «sport» pour le reste de la matinée.

Et ce fut effectivement un peu «sportif» ! Certain(e)s ont mis pied à terre pour franchir les passages rocailleux et pentus de la route du Panneau. Il a aussi fallu s’entraider pour qu’un VAE un peu trop lourd puisse passer.  Mais on était dans la réserve biologique intégrale de l’ONF (RBI) à côté des mares de Couleuvreux. Pouvait-on rêver de plus beaux paysages pour nous récompenser de nos efforts ?

Tout le monde s’est ensuite regroupé sur la route forestière de la Plaine de la Haute Borne. Et là, alors que d’autres se mettaient en roue libre, on a pu observer certain(e)s faire des pointes de vitesse dans la descente avant de passer sous l’autoroute et de croiser la route des 17 virages. Le retour s’est passé dans le calme par le Chemin Vert avec une petite halte pour admirer la mare sans nom (mare des Béorlots pour les uns, mare aux Nénuphars pour les autres, mais pas de nom sur la carte IGN). Ensuite la descente sur le chemin pavé des carriers a été négociée avec prudence avant l’arrivée au Vaudoué par le chemin de la Mée puis la rue des Palais.

Partis peu après 10h, nous étions rentrés Place Pasteur à 12h30, après une belle balade dans la fraîcheur printanière et la bonne humeur.

Alors, pourquoi pas une prochaine sortie à l’occasion du 40ème anniversaire des Randonnées du Muguet de Boissy aux Cailles, le lundi 1er mai prochain ? Rendez-vous à 9h30 place Pasteur. Chacun pourra, en chemin sur la route de la vallée de Boissy, décider de la randonnée qu’il choisira, en individuel ou en groupe : voir le programme ci-dessous.   

Olivier Colin

et votre présidente Laure Hélène Prévost

La journée biodiversité du 19 novembre

De 15h à 18h les Valdéennes et Valdéens de tout âge se sont retrouvés dans la salle communale pour partager leurs approches ludiques, photographiques, artistiques ou sensorielles de la biodiversité. Les enfants ont été les promoteurs de cette manifestation avec plusieurs stands montrant leurs réalisations, collages, dessins, mobiles et pendentifs. Plusieurs artistes du village ont exposé leurs oeuvres. Un diaporama faisait découvrir dans notre forêt, ses arbres et ses rochers, un bestiaire qu’on a maintenant envie d’aller revoir sur place. L’atelier sur les chants d’oiseaux a sans doute suscité quelques vocations d’ornithologues amateurs. En ce qui me concerne il y a du boulot car sur la quinzaine de chants écoutés je n’ai reconnu que le merle ! Mais l’appli birdnet va me sauver …

Le soir à 19h la projection du film “Animal” de Cyril Dion a réuni une vingtaine de cinéphiles. Ce voyage autour du monde nous a alerté et en même temps montré qu’il y a des solutions possibles à mettre en oeuvre pour protéger la biodiversité, au moins localement.