Grande affluence à la chasse aux météores

Le 12 janvier dernier, ils étaient plus  de 80 à venir écouter François Colas (Observatoire de Paris) et Brigitte Zanda (Muséum national d’Histoire  Naturelle). Les deux scientifiques sont spécialistes de  la chasse aux météorites, ces résidus de la formation du système solaire qui  voyagent pendant des millions d’années  entre les planètes avant de venir parfois heurter la surface de la Terre.

SalleB

Sur Terre,  trouver des roches très anciennes n’est pas une chose facile, car l’érosion et la tectonique des plaques ont transformé les roches qui ne nous apparaissent plus sous leur forme originale. C’est pourquoi les météorites sont si précieuses. Comme ces corps sont petits, ils n’ont pas évolué depuis leur formation, il y a plus de 4,5 milliards d’années. Ils sont donc le témoin des briques élémentaires qui ont donné lieu à la formation des planètes et nous apportent des indices sur nos origines.

Tout le monde connait les étoiles filantes. Leur lumière vient de l’échauffement de l’atmosphère lors de leur entrée à très grande vitesse ( plusieurs dizaines de km/s).  Si les corps sont trop petits, ils sont intégralement  brûlés dans l’atmosphère et on ne peut pas en trouver la trace au sol. En revanche les plus gros, les bolides, forment des traces lumineuses intenses, plus lumineuses que  la Lune,  et il est possible d’en retrouver les restes au sol.

C’est là tout l’enjeu du réseau de caméra FRIPON . En disposant une camera  tous les 100 km environ, qui regarde en permanence la totalité du ciel, il est possible de retrouver la trace des bolides sur plusieurs caméras et d’en reconstituer la trajectoire. On peut alors déterminer d’où vient l’objet, et espérer en retrouver  le reste au sol. L’une des caméras du réseau est installée au Vaudoué, et donne en direct l’état du ciel https://www.fripon.org/IMG/jpg/stations/RT_FRIF06.jpg.

Après la conférence, l’atelier reconnaissance de météorites a eu un gros succès auprès des  participants de tous les âges.  il faut dire que Brigitte Zanda avait amené sa collection de météorites et aussi de fausses météorites. Il s’agissait alors, après avoir compris les règles principales qui permettent de distinguer  le vrai du faux, de passer à l’étape “travaux pratiques” en remplissant un questionnaire d’identification.

Le succès remporté par cette manifestation encouragera  le collectif citoyen l’Avenir du Vaudoué à renouveler l’expérience sur un autre thème.

Chasse aux météores au Vaudoué

Pour la nouvelle année, l’Avenir du Vaudoué vous convie le samedi 12 janvier prochain à une chasse aux météores au Vaudoué, avec la participation de deux grands spécialistes : François Colas, directeur de recherche au CNRS, astronome à l’Observatoire de Paris, et Brigitte Zanda, Maître de conférence, et responsable des collections de météorites au Muséum national d’Histoire naturelle. Si vous avez chez vous un caillou étrange que vous pensez être peut-être une météorite, amenez-le. La conférence, accessible à tous,  sera suivie d’une séance d’identification de météorites. Venez nombreux !

JADV4_tot_Page_3

 

 

Réunion débat du 19 octobre 2018

Plus d’une quarantaine de Valdéens étaient présents pour discuter de l’aménagement du cœur de village dans la salle communale. Un compte rendu sera disponible dans notre prochain bulletin, l’Avenir du Vaudoué vous informe numéro 4,  à paraître fin décembre 2018.  Vous trouverez ci-après  une partie des diapositives qui ont servi de support à la discussion.

ADV_presentation_19_10_2018_pub

Qu’est ce qu’on attend ?

Une assistance nombreuse est venue ce vendredi 24 novembre à la salle polyvalente pour assister à la projection du film “Qu’est-ce qu’on attend ?”  de Marie-Monique Robin et au débat qui a suivi.

La projection a eu lieu sur le mur, et non sur l’écran, présent sur le même mur,  juste au dessus. Mais  l’utilisation de cet équipement communal  avait été refusée au collectif citoyen le matin même par le premier adjoint. Cette manœuvre dérisoire a été appréciée à sa juste valeur par l’assistance.  Le débat qui suivit fut animé,  et a permis d’envisager dans quelle mesure les avancées mises en place dans le village  d’Ungersheim seraient transposables au Vaudoué. Les enfants étaient présents, et ont été particulièrement séduits par la cantine de l’école d’Ungersheim où les enfants pouvaient parler librement.

Film_debat_24_11_2017x

L’Eclaireur du Gâtinais du 6 décembre s’est fait l’écho de notre réunion.

Eclaireur_6_12_2017x

 

Qu’est-ce qu’on attend ?

Le Collectif citoyen l’Avenir du Vaudoué vous invite à une projection du film de Marie-Monique Robin

Qu’est-ce qu’on attend

le vendredi 24 novembre à 20 h

Salle polyvalente du Vaudoué

 1 rue des palais 77123 Le Vaudoué

Cette projection sera suivie d’un débat et d’une buvette. Participation libre. 

 

Synopsis. A l’initiative de son maire Jean-Claude Mensch, Ungersheim, petite ville d’Alsace de 2 200 habitants, s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. Pour la mettre en oeuvre, la municipalité a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé «21 actions pour le XXIe siècle». Celui-ci englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, le travail, l’argent , l’habitat et l’école. Ces initiatives visent à développer l’autonomie alimentaire et énergétique du village et à promouvoir le développement des énergies renouvelables…(télérama)

La bande annonce du film

Le site du producteur